Soirée d’information couches lavables à Crozon

18 octobre 2012 par admin Laisser une réponse »

Mardi 23 octobre à Crozon à 18h30
Dans le cadre de son programme local de réduction des déchets, la Communauté de communes de la presqu’île de Crozon (CCPC), en partenariat avec Louli des Bois, propose un atelier de découverte des couches lavables, mardi, à 18h30.
Des parents utilisant les couches lavables seront également là pour donner leur avis sur le sujet.
Langer un enfant avec des couches jetables jusqu’à la propreté nécessite l’achat de 5.000 à 7.000 couches et produit plus d’une tonne de déchets. Afin de réduire cette quantité de déchets, il est possible d’utiliser des couches lavables. L’empreinte écologique de la couche lavable (impact global sur l’environnement, de la production à l’élimination), en y intégrant l’eau pour le lavage et l’énergie pour le séchage, est deux fois moindre que celle de la couche jetable.
Lors de l’atelier, on pourra découvrir que la couche lavable d’aujourd’hui n’a plus grand-chose en commun avec les langes d’autrefois. Si faire le choix de la couche lavable, c’est protéger l’environnement en évitant la consommation des ressources non renouvelables nécessaires à la production des couches jetables, le portefeuille s’y retrouve également puisque, sur la durée, cela coûte en moyenne quatre fois moins cher.

À savoir Atelier gratuit, sur inscription, mardi, à 18h30, à la communauté de communes, ZA de Kerdanvez. Contact: Ségolène Guéguen tél.02.98.27.24.76. courriel: natura@comcom-crozon.com

Et pendant ce temps là du côté de Morlaix…

Le Relais Parents Assistantes Maternelles et Morlaix-communauté ont entrepris de faire la promotion des couches lavables auprès des assistantes maternelles par le biais d’ateliers.
La couche lavable trace son chemin petit à petit grâce aux informations diffusées par Morlaix-communauté et les ateliers mis en place par le Relais parents assistantes maternelles (RPAM) duTerritoire de Morlaix. Le dernier atelier pratique organisé au Pôle petite enfance a permis aux assistantes maternelles de se faire leur propre opinion sur la couche lavable et d’échanger leurs avis. L’atelier a fait le plein. Il était animé par Maryline Corre, avec Karen Kéribin, de l’association Babig et Papotines et Nicolas Ulrich, de Morlaix-communauté. Parmi les assistantes maternelles présentes, Laurence Didou a un avis précis et très favorable. «C’est bien et ce n’est pas contraignant». C’est par l’entremise d’une maman que sa rencontre avec la couche lavable s’est faite: «Une maman m’a montré comment utiliser une couche lavable et je n’ai pas trouvé cela embêtant. Cette utilisation est plus économique que les couches normales. Certaines mamans et assistantes maternelles pensent qu’on change les enfants plus souvent. Et bien pas du tout et pour moi, ça ne change rien», déclare-t-elle.
Une nouvelle fois, l’information et la démonstration permettent de combattre les idées reçues et les a-priori défavorables. Comme le disait une assistante maternelle à Quimperlé : avec la couche lavable mon travail n’a pas changé, c’est mon mari qui s’occupe des poubelles qui a vu une belle différence… elles étaient vides !

Laisser un commentaire