Semaine internationale de la couche lavable : écrivons à nos élu(e)s !

22 mars 2012 par admin Laisser une réponse »

Du 16 au 22 avril 2012 se déroule la semaine internationale de la couche lavable.
Tel le colibri citoyen qui, à son niveau de compétence, agit pour que les choses bougent dans notre société, nous vous proposons une petite action concrète.
Et si nous écrivions à nos élu(e)s pour leur proposer d’aider financièrement les familles qui décident de s’équiper de couches réutilisables pour leurs enfants ? Louli des Bois vous propose une lettre type à envoyer pendant cette semaine à l’élu(e) de votre choix.
Créons le buzz !
Vous le faites tout(e) seul(e), vous le faites avec des copines, vous faites une pétition, une affichette à la boulangerie ou à la crèche, vous faites circuler par face-book ou de bouche à oreille, vous ouvrez la fenêtre et le criez aux voisins, vous prenez un tambour tel un crieur de rues…
Copiez-collez, recopiez, inventez, personnalisez, mettez-y des documents et des photos… il faut qu’il y ait le maximum de courriers qui arrivent sur le bureau de nos élu(e)s. Nous leur montrons ainsi que nous sommes nombreuses et nombreux à faire le choix écologique et de bien être, nous leur montrons que nous sommes des citoyens soucieux de nos déchets.

Tenez nous au courant !
Si vous avez des réponses, si vous n’avez pas de réponses, tenez nous au courant de vos initiatives pour que nous en fassions l’écho.

Nous avons réalisé un petit document de 12 pages « La couche lavable et réutilisable : Une solution adaptée aux familles et aux collectivités », sur simple demande nous vous le ferons parvenir en version PDF, cela peut aider dans l’argumentation parfois nécessaire face à des personnes sceptiques.

Voici la lettre que nous vous proposons d’envoyer à nos élu(e)s :

Madame, monsieur le maire

Nous avons une excellente nouvelle à vous annoncer : nous sommes les parents de ………………, petit(e) citoyen(e) de notre commune.

Deux choix se présentaient à nous :

- soit utiliser des couches jetables et donc…
    – acheter environ 6 000 couches pour un budget d’environ 1 300 €
    – envelopper pendant 2 ans et demi notre enfant de matière plastique et de gel absorbant
    – générer ainsi près 1,2 tonnes de déchets aux frais de la collectivité…

- soit nous équiper de couches lavables
    – acheter une vingtaine de couches pour un budget d’environ 500 € en sachant que nous pourrons les utiliser pour un autre enfant
    – langer notre enfant avec des matières naturelles, respirantes et douces
    – ne rien jeter dans notre poubelle !

Lorsque des citoyens décident d’aider la collectivité en s’équipant de chaudières neuves, en améliorant l’isolation de leur maison… la collectivité les aide à réaliser leur investissement.
Il y a des exemples nombreux au Québec, en Angleterre, en Belgique et plus près de nous en Bretagne : La Cocopaq (communauté de communes de Quimperlé), le Pays de Morlaix, la communauté de communes du Haute pays Bigouden… pour ne citer que ces exemples, ont apprécié l’enjeu financier et environnemental concernant les déchets générés par les couches jetables de nos bébés.
Elles aident ainsi les familles en participant à l’achat des couches lavables.

Nous savons que la municipalité est particulièrement attentive à l’environnement de notre commune, au bien être des enfants et à l’avenir de leur planète.

Nous tenons à votre disposition différents documents et études qui personnellement nous ont aidés à faire ce choix et qui éclairent ce sujet d’un point de vue scientifique.

Nous sommes plusieurs parents de notre commune prêts à faire le pari de l’environnement et de l’avenir, en choisissant les couches lavables.
La collectivité que vous représentée serait-elle partante pour nous donner un petit coup de main en apportant une subvention d’équipement et ainsi éviter de dépenser plusieurs centaines d’euros de déchets par enfant ?

Du 16 au 22 avril se déroule la semaine internationale de la couche lavable. Nous sommes sûrs que vous aurez à coeur de vous joindre à cette initiative célébrée dans de nombreux pays.

Dans l’espoir d’une réponse de votre part, nous vous remercions de l’intérêt que vous porterez à notre démarche de parents citoyens.

Respectueusement

7 commentaires

  1. Chouette initiative ! Merci pour votre mobilisation en faveur des couches lavables, et votre travail. Est-ce que vous permettez qu’on relaie l’information sur notre site internet ?
    Par ailleurs, est-ce que vous pouvez m’envoyer votre guide sur la couche lavable ?
    Merci et à bientôt !!

    • admin dit :

      Bonjour,
      Bien sûr que vous pouvez relayer l’information ! Connaissant l’importance de votre site, cela ne pourra que mieux relayer l’initiative que nous proposons. Il faut que le maximum de personnes s’en emparent et participent.
      Nous vous envoyons par mail le document réalisé.
      Bien cordialement et plein de courage à vous pour votre travail.
      Claude Bécam

  2. Hugues dit :

    Dans : – soit nous équiper de couches lavables

    il manque l’électricité et l’eau utilisées.

    Sans compter les odeurs et autres délices du genre (mélangées aux chemises du travail, impeccable).

    • admin dit :

      Vous avez raison de soulever les aspects liés à l’entretien des couches lavables. Mais là aussi le constat penche en faveur du lavable par rapport au jetable.
      Je me permets ci-dessous de vous apporter quelques chiffres, tirés de la thèse de doctorat en écologie de Anne-Sophie Ourth, qui a fait une analyse scientifique comparative entre couches lavables et changes jetables.
      Quant aux odeurs et autres désagréments donc vous parlez, n’hésitez pas à discuter avec les puéricultrices de la crèche de Carhaix qui utilisent des couches lavables pour les enfants de la crèche depuis plus de 3 ans. Si réellement il y avait des problèmes de ce genre, pensez-vous que des professionnelles de la petite enfance continueraient, avec enthousiasme, à choisir les couches lavables ?

      Pourquoi les couches lavables sont écologiques
      Les couches jetables, par rapport aux couches lavables, consomment :
      – 3,5 fois plus d’énergie
      – 2,3 fois plus d’eau pour leur fabrication
      – 8,3 fois plus de matières premières non renouvelables
      – 90 fois plus de matières premières renouvelables
      – De plus, elles génèrent 60 fois plus de déchets solides.
      L’empreinte qui correspond à un espace fictif nécessaire pour générer les matières premières et l’énergie, et traiter les résidus provenant d’une activité ou d’un produit.
      Couche jetable : 4 300 m2 par enfant
      Couche lavable : 2 300 m2 par enfant
      Pour un seul enfant, les couches jetables représentent
      – 4,5 arbres
      – 25 kg de plastique, obtenus avec 67 kg de pétrole brut
      – 5 400 couches jetées aux ordures ménagères, partiellement décomposables en plus de 200 (voire 500) ans. Ce qui représente 1,2 tonnes de déchets, ou un volume de 35 m3.
      A l’échelle de la France, ces chiffres donnent par année :
      – 3 milliards de couches
      – 5,6 millions d’arbres
      – 47 000 tonnes de pétrole brut pour produire 15 200 tonnes de plastique

    • Agnès dit :

      Hugues ,je me permets de vous répondre par rapport aux odeurs et autres: c’est bien simple ,il n’y en a aucunes une fois la machine finie!!
      Honnêtement ,si il y en avait ,je crois que beaucoup de personnes auraient arrêtées d’utiliser des couches lavables.

      Pour ma part ,après 15 mois d’utilisation le bilan est très positif. Ce serait à refaire ,on reprendrait sans hésiter des couches lavables !!

  3. Brelivet frederique(maman de bleuenn,qui a une laryngo_malacie) dit :

    Bonjour !j’essaie de faire bouger la commune de Plabennec par rapport aux subventions et belles initiatives pour aider des familles à sauter le pas(Morlaix,dans le morbihan également..)et investir durablement dans la couche lavable;Le dossier ayant été égaré,je vais reprendre RDV debut septembre.Pour avoir + d’arguments car la personne que j’ai eu au téléphone à l’air très septique,je souhaiterais donc avoir le guide ,et par la suite je vous tiendrai au courant.Par ailleurs preter vous pour un essai le Tonga (c’est Marianne(a portéée de bisous)qui m’en a parler.

    • Agnès dit :

      Bonsoir Frédérique ,
      habitant également Plabennec et utilisant des couches lavables pour ma fille ,je suis très intéressée par votre projet.
      Si je peux vous être d’une quelconque aide ,n’hésitez pas à me le faire savoir!!

Laisser un commentaire